RETOUR
Succession de couronne part 2
Posté le: 04 janvier 2013 Par: Greendis

QUESTION: Je vois, donc je suis un peu bloqué là. Plus vraiment d'aloi (en même temps vue le nombre de terres manipulées et ma gestion de l'aloi trop laxiste pendant cette guerre, normale), le pire est que les apothicaires me lâchent en plus. Dans le cadre d'une succession avec toutes ces nouveautés ça sera la première (et la dernière très probablement), je n'ai pas vraiment d'expérience dans ce domaine donc. Mais il me semblait que plus on meurt vieux, plus il y a de chance pour que son "patrimoine" reste intacte (et donc que les vassaux héritent de la majorité dans ce cas précis), non? Dans tous les cas, quelle différence entre une mort naturelle vers 84 ans et une mort en usant de sorcière (vers 84 ans aussi...), car la mort naturelle de Foster n'a rien donné de bon (il a quasiment tout perdu), alors que l'héritier d'audren qui s'est donné la mort par sorcière à perdu qu'une infime quantités de terres (ses vassaux ayant hérités de la majorité)? Merci d'avance.

REPONSE: Lorsqu'on meurt vieux et naturellement oui... Nullement dans tout autre cas.
Aprés il y a aussi la chance... Plus vous mourrez vieux plus vous avez de chance que votre héritier reçoive quelque chose, mais ça ne veut pas dire que ce sera systématiquement le cas... Si vous avez une mort violente (sorciére ou joueur ou suicide) vous réduisez encore vos chances...

Succession de couronne.
Posté le: 04 janvier 2013 Par: Greendis

QUESTION: Dans le cadre d'une succession de couronne. Si un roi meurt avec un aloi piteux (vers 83 ans), quels seraient les effets sur ses "vassaux" qui vont lui succéder (au niveau territoriale)? Merci d'avance.

REPONSE: 1) Cela dépend de comment il meurt.
2) Il y a de forte chance que les vassaux perdent tout...

Acceptation d'un vassal
Posté le: 02 janvier 2013 Par: Eragmir

QUESTION: Voila petite question technique. La situation, un suzerain a un aloi excellent, un noble a aussi un aloi excellent mais avec un peu moins de terre que le suzerain. Ce qui fait varier l'aloi du suzerain si il accepte ce noble c'est - l'aloi écrit du noble et du suzerain ( mauvais-excellent-etc) Mais dans le cas ou l'aloi des 2 joueurs est excellent est ce que l'aloi non écrit joue un rôle ? On sait que une fois qu'on obtient l'aloi excellent , l'aloi continue à se capitaliser. C'est ainsi que Greendis doit avoir un meilleur aloi que Perliorn même si leur aloi écrit est le même. Donc ma question est la suivante, si le suzerain et le noble ont un aloi excellent et que le noble compte devenir vassal, l'aloi non écrit ( celui capitaliser ) est-t-il pris en compte? Merci

REPONSE: 1) Il n'y a pas de maximum à l'aloi. Donc deux nobles avec un excellent aloi ne sont pas nécessairement équivalents. C'est pour cela qu'un systéme d'étoile a été mis en place. Dans votre profil certain ont 1,2 voir 10 étoiles entre parenthéses... Genre:" aloi: excellent (*****)
2) Vous perdez toujours de l'aloi en prenant pour vassal un propriétaire terrien. Le fait qu'il soit en plus de mauvais aloi augmente encore cet effet.
3)L'aloi a été mis en place afin d'empêcher tout "transfert de terre abusifs". Il n'y a donc qu'une méthode valable c'est la prise de contrôle, puis la prise de vassaux sans terre lorsque c'est possible.
4) Pour répondre à votre question, oui biensûr. Contrairement à ce que certains pensent ce n'est pas parce que votre aloi reste excellent que vous n'en avez pas perdu. C'est la capitalisation qui fait que ça reste sans conséquence. D'ailleurs certain ont énormément capitalisé d'aloi (sur plusieurs générations)... C'est pour cela que le systéme d'étoile a été mis en place, parce que devenir suzerain pour eux serait énormément facilité, mais s'il deviennent des vassaux ils perdront tout leur aloi.

Combat - «Y'a comme un problème»
Posté le: 05 décembre 2012 Par: Faramir

QUESTION: Bonjour, Il me semblait que depuis que le système de réorganisation d'un combat, il n'était plus possible de modifier l'ordre de son armée, lorsqu'on se fait attaquer pour échapper au combat. Mais après mon combat de cet après-midi, je constate que quasiment toutes les attaques que j'ai lancé se sont soldées par un «Y'a comme un problème», rendant une attaque juste impossible dans ces conditions. Donc à moins de me tromper, je pense qu'il y a encore une sérieuse faille à ce niveau-là, pour se défendre! Cordialement, Faramir.

REPONSE: Le systéme de réorganisation est plus lent et doit être validé. Cependant ça n'empêche pas de réorganisé ses unités ou de tenter de déplacer son armée... Mais dans votre cas Greendis vous attaquez aussi et a donc également eu ce même genre de message... Aprés ça se joue à quelques secondes prés, le plus rapide à raison. Mais il est vrai que le message retourné est un peu obscure...

Resurrection de personnage
Posté le: 22 septembre 2012 Par: Sarinovia

QUESTION: Bonjour Raf, Je me posais la question, pourquoi un homme battu et mort sur le champ d'honneur peut revenir à la vie? Je doute que pendant le moyen age les sorcieres ont eut ce pouvoir mis a part le Christ et encore ce la reste a prouver. De plus je trouve carrement idiot ce genre de subordonne qui me parait plus relever de la triche que du vrai fond de fief. Je trouve que l'on revient en quelques sorte en arriere ou sur la 1ere version du jeu on avait une vie d'immortelle. Je pense donc que le role des sorcieres est a revoir, on ne peut meme plus mener une guerre correcte etant donne que lorsque l'on tue un mercenaire il renait de ses cendres tel un phoenix.

REPONSE: Parce qu'il n'est pas mort, mais que les tentatives "autorisées" pour le soigner l'achèveront (saignée, cataplasmes de moutarde, lavement, priéres etc...), alors que la sorciére utilisera des savoirs oubliés qui ont un réel effet thérapeutique (cataplasme de miel, mandragore, digitaline etc...).

Cardinal, Inquisiteur et Sorcière
Posté le: 16 mai 2012 Par: Xira

QUESTION: Suite aux questions précédentes. Sachant que si j'ai bien compris, un inquisiteur peut étriper un subordonné sans que ce soit une sorcière et sans excommunier derrière, tout comme il peut étriper, et excommunier, sans que ce ne soit une sorcière, tout comme il peut ne rien trouver sorcière ou non: 1) Si le niveau de l'inquisiteur influence ses chances d'attraper quelque chose, vraie sorcière ou pas, est-ce qu'une sorcière douée pourrait-elle être interrogée (avec le joueur qui fait une bonne pioche) par un inquisiteur mais passer tout de même entre les mailles du filet? 2) Si un inquisiteur doué, recruté par un Cardinal est susceptible d'excommunier sorcière ou pas, n'y a-t-il pas un risque de massacre de cardinaux en perspective par des seigneurs, honnêtes et sans sorcière qui risquerait pourtant quand même de se faire excommunier? 3) Inversement, n'y a-t-il pas un risque que les inquisiteurs trop zélés soient abusivement utilisés comme un moyen détourné d'excommunier un quelconque individu là où 3 cardinaux avec 5pa chacun auraient été nécessaire? 4) De la même façon, au delà des seigneurs, ne risque-t-on pas voir l'utilisation des inquisiteurs comme un moyen de régler ses comptes au sein de l'Église entre hauts dignitaires? Résumé: cela ne laisse-t-il pas un peu beaucoup énormément d'abus possibles et variés?

REPONSE: 1) Oui c'est possible.
2) Oui mais il y a aussi le risque de voir son domaine détruit par des personnes qui useraient de sorcellerie... Donc l'un dans l'autre il est trés préférable à tout suzerain de collaborer avec l'Eglise...
3) Non. On ne peut pas être excommunié par zéle, juste perdre le subbordonné et être injustement accusé. On est par contre automatiquement excommunié dés lors qu'on a effectivement une sorciére identifiée.
4) Il y a beaucoup d'abus possibles et c'est là tout l'intérêt... Vous vivez dans un monde injuste...
De même c'est l"occasion d'imaginer de nouvelle forme d'Eglise qui justement, abuse...
De même que les sorciéres ont un grand pouvoir...

Prêtre, Inquisiteur et Sorcière
Posté le: 15 mai 2012 Par: Xira

QUESTION: 1) Un religieux peu scrupuleux, voire hérétique sur les bords, peut-il recruter des sorcières? 2) Si oui, un religieux peut-il avoir en même temps, et des sorcières, et des inquisiteurs (sans que ça tourne en pugilat)? 3) Et toujours dans le cas d'un oui à la première question, un religieux peut-il être la cible d'inquisiteurs d'autres religieux? 4) Si oui à la troisième question, un Cardinal pourrait-il donc être la cible d'un inquisiteur envoyé par un prêtre de niveau 3 et ainsi être excommunié et chassé de l'Église ou bien est-ce limité de sorte qu'un haut dignitaire de l'Église puisse refuser qu'un vulgaire prêtre puisse oser remettre en cause son entourage? 5) Rien à voir, mais c'est pas gentil de mélanger les réponses à mes questions à celles de cet hurluberlu de Tremere quand bien même mon poste serait lui-même ironiquement méchant! heu!

REPONSE: 1) Oui, n'importe qui peut recruter une sorciére à ses risques et périls...
2) Oui, pas de pugilat, l'inquisiteur regarde toujours ailleur, pas "chez lui"...
3) Oui.
4) C'est théoriquement possible. Aprés la limite vient du fonctionnement de l'inquisiteur qui est lui-même limité par le niveau du prêtre et qui ne sera pas forcément trés doué... L'inquisiteur de haut niveau peut être zélé et trouver l'excommunication sans réel raison (pas de sorciére). C'est pourquoi il est déconseillé aux prêtres de faire trop joujou entre eux... Les chances restent donc faible dans le cas que vous citez. Il ne faut pas non plus oublier le fait que le joueur qui a envoyé un inquisiteur a quelqu'un doit choisir le subordonné à soumettre à la question et que les sorciéres se cachent...
5) Quand vos questions n'en sont pas, il est préférable de m'éviter une réponse du même ton...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
.