RETOUR
communautée
Posté le: 13 juillet 2010 Par: Jeanhubert

QUESTION: bonjour, cher RAF, j'ai juste une question, à te poser, mais elle sera courte et très claire: On fait comment pour dissoudre une communauté ? Car là, je n'ai jamais compris. Est-ce que d'autres que le leader peut le faire? J'attend ta réponse. amitié jeanhubert

REPONSE: Cela dépend du statut de votre communauté.
- Si elle est établie, elle peut être dissoute par n'importe qui, si 80% de ces membres sont morts ou en vacances (et encore dans la communauté), ou qu'elle n'a plus que trois membres vivants ou moins. A noté également qu'il y a une confirmation pour être sûr, (Contrairement à ce qu'a pu dire quelqu'un récemment...).
- Les communautés ayant le statut de provisoires ne peuvent être dissoute que si tous les membres la quittent.

Désorganisation
Posté le: 31 mars 2010 Par: Faramir

QUESTION: Bonsoir, Tout d'abord, merci pour cette nouvelle modification, qui mettra un terme aux armées d'arbalétriers qui pouvait réduire à néant une armée recrutée durant de longs mois. J'ai juste une petite question: Est-ce que la désorganisation agit jusqu'à réduire l'unité à un nombre où la désorganisation n'agit plus, ou bien une fois que l'unité est désorganisée, on risque bien de la voir disparaître, dans un combat équilibré? Et est-ce que ça veut donc dire qu'une unité organisée, de 2000 hommes, sera plus forte qu'une unité désorganisée de (admettons) 2500 hommes (voir un peu moins, juste à la limite de la désorganisation)? Merci, bonne soirée, Faramir.

REPONSE: Le poucentage que vous voyez dans la section "armée" représente à la fois la perte d'efficacité et les pertes supplémentaires maximum. Donc le "risque"... Bien évidemment s'il est faible, ses effets seront peu important de toute façon. Donc dans le cas que vous citez, peu de différence. Ensuite il ne faut pas négliger le terrain et/ou les fortifications qui pourraient faire pencher la balance, mais celà n'a rien à voir avec la désorganisation...

réforme des batailles
Posté le: 29 mars 2010 Par: Aktiméus

QUESTION: d'abord, merci j'attendais cette nouveauté avec impatience. ensuite quelques petites questions: peux tu nous donner quelques précisions sur la désorganisation, sans trop entrer dans les détails? 1)par exemple, la limite pour toutes les unités est elle plus ou moins 2 milles hommes ou bien une unité comme les xl à fort moral peut elle monter jusqu'à 4, 5 milles hommes sans trop craindre la désorganisation? ou bien un fort moral permet de dépasser les 2K de quelques centaines d'hommes pas plus? 2) les unités avec la capacité [E] ont elles une meilleure "résistance" à la désorganisation? 3) il me semble judicieux d'augmenter de beaucoup le coût d'entretien des machines de guerre, pour éviter de nouveau leur prédominance. à part les éléphants, les arbas d'élite et les unités [FE] quasiment aucune unité ne peut infliger de dégat conséquent à une arme de siège à nombre égal. Surtout si en plus, les tours avec leur moral énorme peuvent être en surnombre, elles deviendront quasiment imbattables...non? 4) l'idée de faramir d'introduire une nouvelle statistique, la discipline, est elle définitivement écartée ou cela peut il évoluer dans ce sens dans le futur? merci de bien vouloir répondre à ces quelques interogations.

REPONSE: 1) Comme la chance intervient il est difficile de répondre à votre question précisément.
Cependant vous pouvez considérer que toute unité de plus de 2000 hommes est susceptible d'être désorganisée. Les chances trés faible pour les unité à moral élevé et encore plus faible pour les unités d'élite.
La désorganisation n'a rien à voir avec l'unité d'en face.
2) Oui. Les unités d'élite sont plus "résistantes" à la désorganisation.
3) Les machines de guerre ont un gros malus de base, concernant la désorganisation...
4) Peut-être qu'un bonus [DC] (discipline) viendra avec de nouvelles unités...
5) Un indicateur du risque de désorganisation sera prochainement mis en place dans "armée" afin de mieux visualiser...

Désorganisation.
Posté le: 29 mars 2010 Par: Velkan

QUESTION: Bonsoir ! Cette réforme sur la désorganisation parait fort intéressante. Une petite question cependant : "Votre unité de Guerrier de Skalmöld (3237) qui attaquait, a perdu 2 hommes contre l'unité de Tour de siége (22) ennemie qui en a perdu 22 Votre unité est désorganisée. L'unité de Tour de siége ennemie est décimée Votre unité de Guerrier de Gunnr (3338) qui attaquait, a perdu 2 hommes contre l'unité de Trebuchet (2) ennemie qui en a perdu 2 Votre unité est désorganisée. L'unité de Trebuchet ennemie est décimée " Les Skalmold et Gunnr sont ici en nombre décent, avec un excellent moral ( 4 et 3), et se retrouvent pourtant en désorganisation. Ladite désorganisation est elle en rapport avec la taille de l'unité adversaire ? Velkan

REPONSE: Non, la désorganisation est propre à l'unité elle-même et au nombre d'homme qui la compose. Rien à voir avec l'adversaire...

Désorganisation (encore et toujours)
Posté le: 27 mars 2010 Par: Eleogan

QUESTION: "Réponse: [...] Vos 6000 paysans l'emporteront sans doute mais au frais de trés nombreuses pertes et se feraient facilement écraser par une unité de 2000 cavaliers extra lourds..." Doit-on comprendre que 2 000 paysans, (massacré), feront plus de dégât aux cavaliers que 6 000? Également, cette réforme ne risque-t-elle pas de limiter les armées à 20 milles, voire 30 000 hommes et ainsi rendre plus vulnérables ceux qui ont traditionnellement besoin de plus de défense, tel que les suzerains? Ca risque d'aggraver le problème des îlots imprenable, non? Et merci des réponses déjà formulées, je me doute bien que je dois commencer à devenir lourd. :op Eleogan

REPONSE: Bien au contraire, cette réforme avantagera ceux qui ont pris le temps de composer une armée équilibrée. Pour continuer votre exemple... Une unité désorganisée sera plus (voir trés) facilement défaite. Mais il ne faut pas oublier la chance dans tout celà...
Enfin que celà limite la taille des armées et favorise la diversité, c'est le but...

Désorganisation (encore)
Posté le: 27 mars 2010 Par: Eleogan

QUESTION: Plutôt que de faire subir des pénalités, presque bizarre, à des unités en surnombre, ne serait-il pas possible de séparer ces grosses unités en vague séparée lorsqu'elles combattent? Je m'explique, dans ce jeu, on ne peut avoir qu'un seul type d'unité par armée, cependant, n'importe quel général un minimum intelligent, éviterai la désorganisation en divisant son énorme unité en petits bataillions qui formeraient des vagues différentes et successives lors des combats. Dans le jeu cela pourrait faire qu'une unité se divise lorsqu'elle combat. C'est un peu flou, je préfère donc utiliser l'exemple: Imaginons que 10 000 arbalétriers affrontent une armée 10 000 guerriers répartis en 5 unités. Les arbalétriers se répartiraient automatiquement en troupes d'exactement (ou arrondi) de 2 000 hommes qui combattraient chacun une unité adverses différentes. Ainsi les arbalétriers perdraient leur bonus de surnombre, tout en gardant leur prix exorbitant et on pourrait continuer à avoir des armées de plus de 20 000 hommes… ;) Si c'est trop compliqué à mettre en place, notamment pour les énormes batailles de 10 types de troupes de 6 000 chacune, on peut garder l'idée de bataillions, simplement les armées s'affronterait pas vagues successives. Si 8000 arba rencontrent 4 000 guerriers quelques soit les autres unité"s s'affrontant, le premier tour de bataille ne verra que 2 000 hommes de chaque s'affronter, puis la seconde encore 2 milles, jusqu'à qu'un soit à court…

REPONSE: Peut-être qu'il sera prochainement possible de diviser (soi-même) une unité en deux. Tout en restant dans la limite des 10 unités par armée... Cependant çà n'est pas à l'ordre du jour...

Désorganisation suite
Posté le: 27 mars 2010 Par: Eleogan

QUESTION: En ce qui concerne la future mise à jour, excellente idée, tout le monde est d'accord, mais pourrait-on avoir de plus amples informations sur l'effet de la désorganisation? Ok le principe est simple, une unité trop grosse (+2000?) subit des pénalités plus ou moins importante en fonction du moral. Cependant, ça ira jusqu'à où? Logiquement, même s'il est difficile de gérer 6 000 hommes, disons des paysans, ils devraient toujours écraser les 3 000 paysans d'en face…

REPONSE: La désorganisation à un effet sur l'attaquant comme le défenseur. Dans le cas que vous citez, Vos 6000 paysans l'emporteront sans doute mais au frais de trés nombreuses pertes et se feraient facilement écraser par une unité de 2000 cavaliers extra lourds...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
.